🍪 Nous utilisons des cookies pour personnaliser votre expérience sur ce site

Gérer les cookies enregistrés :

En plus des cookies nécessaires au bon fonctionnement du site, vous pouvez sélectionner les types de cookies.


Complétez votre test pour identifier votre attitude de prédilection grâce au test de Chauvin :
Analysez vos résultats et identifiez vos axes de progression :
Pour passer de la passivité à l'assertivité :  
  • Je parle le premier lors de l'entretien ;
  • Je prends l'initiative de dire bonjour, au revoir ;
  • J'apprends à connaître l'autre en échangeant sur plusieurs sujets ;
  • J'exprime mon humour ;
  • Je m'assure que les conditions matérielles sont réunies pour que le face à face se déroule bien ;
  • Je regarde dans les yeux ;
  • J'ose exprimer mes goûts, mes préférences ;
  • Je ne me justifie pas ;
  • Je pose des questions claires en maintenant l'intonation sur le dernier mot ;
  • Si je suis interrompu, je continue à parler ;
  • Je m'assure que j'ai bien répondu à la question posée ;
  • Je dis JE ;
  • Je me motive, me prépare avant les contacts importants ;
  • J'exprime plus souvent ce que je ressens ;
  • En cas de désaccord, je prends l'initiative pour "crever" l'abcès ;
  • J'ose plus souvent dire non à une demande pour me faire respecter ;
  • J'occupe plutôt le terrain et ne laisse pas l'autre monopoliser la parole ;
  • Je reformule et enchaîne sur les propos de l'autre.
Pour passer de l'agressivité à l'assertivité :
  • Je me détends musculairement, je choisis une position d'ouverture ;
  • Je dis « oui », au lieu de « oui, mais … » ;
  • J'exprime mon désaccord avec souplesse, comme un judoka et non comme un boxeur ;
  • Lorsque j'ai raison, je laisse à mon interlocuteur, une porte de sortie honorable ;
  • Quand je suis en désaccord avec un interlocuteur, je lui trouve et je me répète trois 
      qualités : avant, pendant et après la discussion ;
  • Je me dis que convaincre, c'est bien, laisser l'autre trouver une solution, c'est mieux ;
  • Je tiens compte des objectifs de chacun pour rechercher des solutions ;
  • J'écoute, j'écoute, j'écoute, ... je laisse l'autre finir ses phrases ;
  • Je pense à établir la relation, la maintenir, la fidéliser ;
  • De temps à autre, je me mets à la place de l’autre, je chausse ses chaussures ;
  • Je souris lors du premier contact ;
  • Je reconnais les bonnes idées, les propositions des autres ;
  • Je personnalise la relation avec le prénom, le nom, je connais les goûts et les
       passions de mon interlocuteur ;
  • Je pense à boucler la relation gagnant-gagnant en prenant de la hauteur ;
  • Avant de sortir une parole désagréable, je me dis « stop, et respire… » ;
  • J'exprime mes sentiments et mon manque de connaissances sur un sujet ;
  • J'utilise des phrases commençant par JE au lieu de VOUS ou TU.
Pour passer de la manipulation à l'assertivité :
  • J'ose exprimer mes sentiments, mes émotions ;
  • Je pose des questions claires, non ambiguës ;
  • Je clarifie mes besoins, mes objectifs ;
  • Je vais droit au but ;
  • Je me dis qu'il faut aboutir à une solution gagnant-gagnant ;
  • Je réponds directement et avec concision ;
  • Je réponds simplement ;
  • Je respecte les accords conclus, les engagements que je prends ;
  • Je reformule sans interpréter, sans ajouter d'éléments.
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires